L’Histoire

LA CONFRÉRIE DE LA FODA, PIAS-MONÇÃO

Les arts culinaires sont le résultat des savoirs traditionnels, qui reflètent l’évolution historique et sociale de développement d’une région.

La cuisson de l’Agneau à la mode de la Monção dans le alguidar de l’argile, a amené au four à bois non seulement récupère le savoir de nos ancêtres, car il ajoute un peu de l’art, de la chaleur et le professionnalisme de l’actuel maîtres de la cuisine. Le plat, nommé “Foda,”reflète bien le caractère affable et désireux de les gens. L’histoire raconte que: “les habitants du village, car ils n’avaient pas de bétail, ont fait leur chemin vers les foires pour acheter du bétail. Et, comme d’habitude avec toutes les foires, il y avait des bovins à la fois bon et mauvais. Mais, la vérité est que les éleveurs de bétail, avaient comme objectif de vendre leur bétail au meilleur prix. Et, pour que aparentassem acides, mettre le sel dans le fourrage, ce qui les a forcés à boire beaucoup d’eau. À la foire, il semblait lourde, avec le ventre plein d’eau, semblant être vraiment gras. Les imprudents, qui n’avait aucune connaissance de la “maha”ont été l’achat de ces authentique “sacs de l’eau”et, lorsque vous vous rendez compte de la tromperie, de la lecture de la bonne façon minho: ce une bonne Foda!”

Le terme a été vulgarizé, et le plat de la cuisine gastronomique renommé, Foda. Donc, ce qui est fréquent dans les saisons de fête (Pâques, le Corps du Dieu, la vierge des Douleurs, de Noël et de Fin d’Année) à l’écoute des femmes de l’alto Minho, exclamarem: “O Marie, déjà avez-vous cuit la Foda?”

 

OBJECTIFS

LA CONFRÉRIE DE LA  FODA

Fondée en 2016, la Confrérie de la Foda, avec siège social à l’endroit de Barreiro-Pias, 4950-642 – Monção. C’est une Association culturelle de droit privé, à but non lucratif, régionale fondée par la Paroisse de Pias, les Restaurants, les Producteurs et/ou les Embouteilleurs de vin et des Coopératives, d’Associations de Développement Rural et d’autres grands noms de la gastronomie. Ayant comme objectif le premier et le principal de la diffusion des valeurs culturelles et gastronomiques de la région, conduisant la culture et les coutumes à tous les points où dépenser de l’argent et où vous êtes invités à y assister. Vous voulez défendre la légitimité et la véritable plat déjà emblématique de “Foda” et de préserver sa qualité et son laïque caractéristiques, en honorant et en donnant la préférence à la tradition, afin de protéger cette délicatesse de toute non-exécution de la recette traditionnelle.

Cette Confrérie a pour objectifs de présenter des “Foda”, alors que le plat est une partie intégrante de la cuisine traditionnelle et régionale, de promouvoir le comté et de la région, de promouvoir le tourisme. Appuyez sur pour la promotion de la “Foda” en tant que « ex-libris » du patrimoine gastronomique de la comté et de la région, afin de s’assurer de l’authenticité des épices, de la façon de cuisiner et de sa présentation à la table. En bref, la défense, le prestige, la valeur du patrimoine, la promotion de l’assiette “La Foda.”

La Confrérie de la Foda représente ses membres, dans la défense de leurs intérêts devant toutes les instances gouvernementales et d’autres associations, qu’elles soient nationales, communautaires ou internationales.

La diffusion de la gastronomie et les produits typiques de la Monção, ainsi que la sauvegarde et la promotion des produits et de la cuisine traditionnelle monçanense, sont les objectifs spécifiques, la Confrérie de la Foda se poursuit, après avoir été créé pour, entre autres, de participer dans les actes publics et culturels, qui sont destinés à promouvoir ces objectifs.

La Confrérie de la Foda est le patrimoine local, régional, est le vivant de la culture, c’est le peuple qui transporte au fil du temps. La tradition, l’histoire, l’économie, et la culture associée avec elle, prévoit que le travail et les efforts de tous les membres seront de plus en plus grandioses et les plus fertiles de l’élévation du repas “Foda”, qui est un entier, ce qui est découvert dans une partie.